Lectures communes·Littérature française·Polar

Kaïken de Jean-Christophe Grangé

juin-kaiken

Me voilà enfin avec la critique de la Lecture Commune du mois de juin. J’ai fini dans les temps mais j’ai un peu tardé à écrire cette critique.
Mon avis sur ce livre est assez neutre, je reconnais les qualités de l’auteur et de l’intrigue mais il m’a malheureusement laissée de marbre.

 » Kaïken, un thriller efficace aux portes du Japon « 

L’histoire

Ce roman nous conte deux histoires : l’affaire criminelle de la carrière d’Olivier Passan et sa vie personnelle. Les deux s’entrecroisent un moment avant d’évoluer dans des directions différentes.

Olivier Passan est un flic à la criminelle à Paris. Il est sur les traces d’un tueur en série, l’accoucheur. Ce dernier tue des femmes enceintes de 7 à 9 mois et brûle le fœtus. Il ne laisse aucune trace derrière lui mais Passan a une intuition et il ne veut pas la lâcher. L’accoucheur, c’est Patrick Guillard, un propriétaire de garages automobiles. Passan est prêt à tout pour l’arrêter même à friser avec l’illégalité. En parallèle, Olivier Passan est en plein divorce avec sa femme, Naoko, une japonaise avec qui il a eu 2 enfants. Un nuit, un intru pénètre dans leur maison alors que Passan dort dans son studio. Passan pense immédiatement à Guillard mais est-ce lui ?

Mon avis

J’ai du mal avec les héros de thriller, ces mecs cassés en mode mâle alpha. Ils m’agacent, Passan n’y coupe pas. Quand il ne s’agit pas d’alcool, ils ont un passé douloureux et dur. Bon bref je ne suis pas une grande fan. Je ne me suis pas attachée à l’histoire ou aux personnages. Je ne suis restée qu’une spectatrice un peu blasée et c’était assez frustrant.

Par contre, je reconnais la qualité de l’auteur. Il maitrise son histoire de A à Z. Ses personnages ne sont pas creux. Leur complexité, leurs modes de fonctionnement apparaissent au fur et à mesure. Là-dessus chapeau. Il ose également s’intéresser à des thèmes qui ne sont pas faciles à traiter.

Attention spoilers ! Si vous souhaitez lire ce livre, je vous conseille de passer directement à « Pour conclure » car certains éléments de l’intrigue vont être révélés et dans un policier, c’est un peu dommage.

L’hermaphrodisme et la capacité à avoir des enfants sont des questions peu évidentes à traiter et l’auteur a tenté. Il ne s’en sort pas trop mal. On ressent le malaise, la honte des personnages qui s’extériorisent de manière différente. Les deux histoires se font écho : les thèmes sont similaires. Guillard est hermaphrodite et l’exclusion qu’il a connu l’a poussé à la folie. L’auteur montre son passé comme un élément de réponse plutôt que comme une justification et j’apprécie ce point de vue. Naoko quant à elle a une malformation génitale, elle n’a pas de vagin mais elle est féconde. Pour palier à cet handicap, elle fait appel à une amie d’enfance, Ayumi. Cette dernière portera les enfants de Naoko mais la mort de son père et le dédain de Naoko vont la faire basculer. Le rapport à l’enfance est très fort, époque où les traumatismes d’adulte prennent souvent leurs racines.

Pour conclure

Je vous conseille ce livre si vous aimez les thrillers. Kaïken est un bon roman avec une intrigue prenante et bien menée mais j’y ai été totalement insensible.

Personnellement, je vais laisser Grangé de côté pour le moment mais qui sait peut être qu’un jour je retenterais l’expérience.

Vous pouvez aussi découvrir le billet de La Critiquante de Kaïken et l’avis de Carnet de Texte sur Misere.


Références : GRANGE, Jean-Christophe. Kaïken. Paris : Livre de Poche, 2015. 546 pages. 8€30.

Enregistrer

Publicités

4 réflexions au sujet de « Kaïken de Jean-Christophe Grangé »

  1. J’ai beaucoup aimé ce livre mais je suis fan de Grangé donc je pars avec des attentes qui correspondent au genre, et franchement par rapport à d’autres que j’ai lus de lui c’est tout à fait son style, enfin celui que j’apprécie (j’ai lu quelques volumes qui m’ont moins plu). Par contre si les héros torturés t’énervent je te déconseille cet auteur à l’avenir ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s