Fantasy·Festival·SF

Nice Fiction, festival de l’imaginaire 1/2

nice fiction affiche

Nice Fictions est un festival qui se déroule à Nice à la fin du mois d’avril sur le campus de Saint Jean d’Angely. Il s’agissait cette fois-ci de la deuxième édition qui s’est déroulée du 22 au 24 avril 2016. J’étais déjà allée faire un tour l’année précédente lors de la première édition. Il est mis en place par une équipe de bénévoles très motivée et j’espère qu’il a encore de beaux jours devant lui.
On y trouve un peu de tout : des conférences, des tables rondes, des rencontres d’auteurs, des séances de dédicaces, un concours d’écriture, des projections, des expositions, un espace jeux de plateau et jeux de rôles et même une murder party (à laquelle je n’ai malheureusement pas pu participer).
Le thème de cette année était « Rivages ». La grande majorité des interventions était donc concentrée sur ce thème mais le concept de « rivages » a été assez étendu.
Je devais y aller le samedi et le dimanche mais je suis malheureusement restée clouée au lit le dimanche. J’ai quand même pu profiter des lieux le samedi.

L'espace jeux du festival
L’espace jeux du festival

Le Carnet Enchanté a fait une jolie vidéo qui retrace tout ce qu’on pouvait trouver sur place et elle est même intervenue sur Charles Perrault mais je n’ai malheureusement pas pu y aller.

Vous pouvez trouver les liens vers les artistes exposés en dessous de la vidéo. J’ai particulièrement été intéressée par le travail de Vincent Laïk sur la science fiction. Vous pouvez retrouver son travail ici.

Nice Parallèles

Avant le début du festival, un petit jeu avait été créé : Nice Parallèles
Il s’agit d’une ballade littéraire. Je vous explique. Dès le début du mois d’avril, des QR code ont été essaimés dans Nice. Chaque QR code offrait une nouvelle de littérature de l’imaginaire redécouvrant un lieu de Nice et donnait un indice pour trouver la localisation du prochain QR code.

Le premier QR code était sur le campus Saint Jean d’Angely. L’idée était franchement géniale et certaines nouvelles étaient vraiment super mais j’ai rencontré quelques difficultés qui m’ont fait abandonner en cours de route.

Premier bémol : les QR codes étaient pas assez grand et mal indiqués, il était parfois difficile de les trouver. On les trouver sur des poteaux, derrière des panneaux. C’était assez énervant et franchement démoralisant. Je suppose que cela vient d’un problème de moyens et d’autorisation municipale. Peut être qu’un jour, cela pourra être fait en grand.

Nice Parallèle
Voilà le QR Code !

Deuxième bémol : le trajet. L’aller/retour de la place Masséna à Rauba Capeu pour retourner aux jardins Albert Ier était long. C’est agaçant de faire des allers/retours dans ce genre de ballade. C’est dommage !
Sinon c’est une super idée qui demande à l’avenir une meilleure logistique mais je me doute que tout a été fait avec les meilleures intentions et surtout les moyens disponibles.

Ballade Nice Parallèle (2)Ballade Nice Parallèle (3)Ballade Nice Parallèle

La ballade a été tout de même fortement agréable et sympathique.


On  se retrouve mercredi pour la suite de cette aventure avec les conférences auxquelles j’ai pu assister.

Publicités

3 réflexions au sujet de « Nice Fiction, festival de l’imaginaire 1/2 »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s