dystopie·Littérature américaine·Littérature jeunesse·SF

L’élite 2 : Sous surveillance de Joëlle Charbonneau

 L'élite. T.2, Sous surveillanceMe voilà de retour avec de la littérature Young Adult et une dystopie.

J’ai découvert la trilogie L’élite de Joëlle CHARBONNEAU en allant flâner à la bibliothèque municipale au mois de juin dernier. Sans être transportée par le premier tome, je l’avais trouvé plaisant à lire et sans renouveler le genre, il restait intéressant. En trainant dans ma bibliothèque de quartier le week-end dernier, je suis tombée sur le tome 2. Je suis repartie avec.

Petit rappel : A la fin du tome 1, nous avions laissé Malicia Vane (Cia) à la fin du test. Elle avait réussi et elle avait intégré l’université mais elle avait retrouvé le message qu’elle s’était laissée sur le transcommunicateur de son frère.

L’histoire

« Avant. Avant, Cia menait une vie simple auprès des siens. Et puis, il y a eu le Test. Cia l’a réussi. Elle est entrée à l’université, prête à appartenir à l’Elite. Mais elle sait. Elle sait que beaucoup sont morts, que le gouvernement condamne les plus faibles. Maintenant, Cia doit faire un choix. Le bon. »

Dans ce nouveau tome, Cia commence à se rappeler du Test alors qu’elle doit passer ses examens pour connaitre le secteur dans lequel elle va devoir continuer ses études : médecine, politique, éducation, biologie et mécanique. Dans sa nouvelle orientation, elle sera encore testée et comprendra à quel point l’État est corrompu. Un groupe de rebelles l’approche pour faire tomber le docteur Barnes, le responsable du Test.

Mon avis

J’ai à peu près le même sentiment à la lecture du tome 2 que pour celle du tome 2. La lecture est agréable et j’ai passé un bon moment mais ce livre ne va pas me laisser un souvenir impérissable. Cia est une héroïne intéressante qui respecte ses valeurs et cela malgré les choix compliqués auxquels elle doit faire face. Les choix de Cia ne sont pas présentés comme bon ou mauvais mais comme respectant ou non les valeurs dans lesquelles elle a été élevée. Cela peut paraitre un poil moralisateur et ça l’est mais l’éthique de Cia n’est pas aussi manichéenne.

Une société autoritaire post-apocalyptique, la lutte contre l’État, les épreuves que subissent les étudiants au risque de leur vie, la rébellion face à l’injustice du système en place ne sont pas des thèmes nouveaux de ce genre de littérature. On les retrouve dans Divergente de Véronica ROTH ou encore L’épreuve de James DASHNER. Ce sont des thèmes qui parlent aux adolescents et aux plus grands aussi. Joëlle Charbonneau sans renouveler le genre apporte sa pierre à l’édifice et offre un point de vue moins manichéen.

Pour conclure

Sous surveillance est un roman agréable et pas aussi manichéen qu’on peut le penser. L’auteur surfe sur la vague de succès des dystopies dans la littérature young adult. Un bon moment de lecture.

 

En attendant vos avis, bonne lecture !


Références : CHARBONNEAU, Joëlle. L’élite. T.2, sous surveillance. Paris : Milan, « Macadam », 2015. 286 pages. 13€90

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

2 réflexions au sujet de « L’élite 2 : Sous surveillance de Joëlle Charbonneau »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s