Historique·Littérature allemande·Littérature anglaise·Polar

Le diable de la Tamise d’Annelie Wenderberg

Le Diable de la Tamise

Au mois de novembre dernier, j’ai reçu Le Diable de la Tamise d’Annelie WENDERBERG de la part des blogueuses des Pipelettes en parlent. Pour les 5 ans de leur blog, elles ont proposé un jeu sur trois semaines (si je me souviens bien) qui permettait de gagner des livres. J’ai participé et j’ai eu un livre. Ce petit cadeau m’a ravie.

Ce petit billet aurait dû voir le jour en novembre, moment où je l’ai lu mais je ne l’ai pas fait. Je manque un poil de discipline pour tenir ce blog, et de temps aussi mais j’essaye de rattraper mon retard.

L’histoire

« Londres, 1889. Quand une victime du choléra est retrouvée dans la Tamise, le Dr Anton Kronberg, bactériologiste de son état, est appelé pour confirmer les causes du décès. Toutes les précautions sont prises pour éviter une épidémie. Les choses auraient pu en rester là si les résultats intrigants de l’autopsie n’avaient poussée Kronberg à s’intéresser de plus près à cette affaire. Alors que Scotland Yard souhaite classer ce cas, Kronberg se rapproche de Sherlock Holmes. Et il ne faut que peu de temps au célèbre détective pour percer le secret du médecin qui, en réalité, est … une femme. Un secret qui pourrait la mener droit en prison s’il venait à être révélé. Mais tout deux vont unir leurs forces pour débusquer un criminel aussi redoutable que Jack l’Éventreur… »

Le docteur Anton Kronberg est un bactériologiste allemand réputé qui exerce dans un hôpital londonien. Il est appelé sur la scène d’une mort suspecte par un inspecteur de Scotland Yard qui craint une contamination par choléra. Qu’elle n’est pas la surprise du Dr Kronberg de découvrir une tierce personne sur les lieux, le fameux Sherlock Holmes. Ce dernier met très peu de temps à percer le secret du Dr Kronberg : c’est une femme. Les deux d’une extrême intelligence s’attire et se rejette autour d’une enquête médicale palpitante. Qui donc injecte volontairement des maladies mortelles à des inconnus ? Le Dr Kronberg va devoir intégrer un groupe de médecins peu scrupuleux pour découvrir la vérité.

Mon avis

Ce livre fut plaisant à lire. Je le mets parmi les lectures plaisirs, il est facile à lire, l’énigme est agréable sans être très originale. Je suis rentrée très facilement dans l’intrigue et je me suis laissée prendre au jeu.

J’ai trouvé intéressant de se pencher sur une énigme médicale, si je puis dire. J’ai appris quelques trucs que je ne connaissais pas sur l’histoire de la médecine et cela m’a fait réfléchir sur les sacrifices qui sont réalisés au nom de la médecine. Sommes-nous prêts à tout pour faire des avancées en médecine et sommes-nous capables d’en accepter les conséquences ? Je ne vous en dévoilerais pas plus, je vous laisse découvrir cette histoire par vous-même.

Mon seul bémol reste dans la relation entre Kronberg et Holmes. La relation n’est pas mal traitée mais elle donne un effet fanfiction au livre que je trouve dommageable. Il est navrant que dès qu’il y a un homme et une femme dans un roman, l’auteur se sent obligé de tenter de les mettre ensemble. J’aurais préféré la construction d’une relation amicale : ce n’est pas tous les jours que Sherlock Holmes a un ami qu’il estime aussi intelligent que lui !

Pour conclure

Je tiens encore à remercier les Pipelettes en parlent pour ce joli cadeau. Je les dévorais en deux jours seulement et j’ai passé un très joli moment même s’il n’est pas le roman de l’année. Je vous conseille de le découvrir, on passe un bon moment.

Bonne lecture !


Références : WENDERBERG, Annelie. Le diable de la Tamise. Paris : Presses de la Cité, « Sang d’encre », 2016.

Enregistrer

Publicités

Une réflexion au sujet de « Le diable de la Tamise d’Annelie Wenderberg »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s