Fantastique·Littérature anglaise·Littérature jeunesse

Velvet de Mary Hooper

octobre-velvetMe voilà avec un nouveau livre de littérature jeunesse : Velvet de Mary HOOPER.

L’année dernière, une collègue m’avait fortement conseillé les livres de Mary Hooper pour les ados, je suis donc allée voir ce que cette dame écrivait. Velvet est le troisième livre de l’auteur que je lit après La messagère de l’Au-delà et Waterloo Necropolis. Ces deux livres m’avaient plus, j’ai donc décidé d’en lire un troisième. J’aime bien lire les livres avant de les acheter pour les élèves.

Je ne suis pas du tout déçue par ce livre. Il correspond bien à ce que l’auteur fait habituellement et j’avoue que c’est toujours un plaisir pour moi de retrouver la société anglaise.

L’histoire

« Orpheline dans le Londres des années 1900, Velvet survit tant bien que mal en travaillant dans l’enfer d’une blanchisserie. Lorsque l’occasion lui est donnée de s’occuper du linge de clients fortunés, la jeune fille saisit sa chance et attire l’attention de l’intrigante Madame Savoya, l’un des médiums les plus courus de la capitale.
Emménageant à la villa Darkling aux côtés de Madame et de George, son séduisant assistant, Velvet ne va pas tarder à découvrir les usages et secrets de cet univers fascinant qu’est celui du spiritisme. Elle est pourtant loin de se douter que le danger qui la guette ne vient pas du royaume des morts… »

Velvet décide de changer de vie après la mort de son père, noyé dans la Tamise. Kittie devient Velvet. Elle entre comme blanchisseuse chez Ruffold et devient amie avec Lizzie mais cela ne suffit pas à Velvet, elle espère plus. Tout d’abord elle passe à la blanchisserie des grands clients et commence à s’occuper des affaires d’une certaine Madame Savoya, médium réputée du gratin londonien. Alors qu’elle brûle le corsage de Madame et qu’elle se fait virer de son emploi, Madame lui propose un emploi de dame de compagnie. Velvet part s’installer dans la Villa Darkling au côté de Madame et du beau George. Malgré son amour et son estime pour Madame et George, Velvet commence à avoir des doutes sur l’honnêteté de Madame… Le tout évidemment saupoudré d’une histoire d’amour.

Je pourrais vous en dire plus mais je laisse à ceux qui veulent découvrir ce livre un peu de suspens.

Mon avis

Comme à son habitude, Mary Hooper nous amène sur les traces d’une jeune fille pauvre perdue au sein d’une société anglaise souvent hostile. Le cadre et l’ambiance changent à chaque fois mais la critique de la société anglaise est toujours présente. Ici, il s’agit du Londres édouardien du tout début du XXe siècle et de sa passion pour le spiritisme. L’ambiance est feutrée, doucereuse, propice aux cachotteries et aux arnaques. En effet, les mediums qui envahissaient les salons londoniens de l’époque étaient majoritairement des arnaqueurs et des voleurs.

Mary Hooper dépeint toujours aussi bien la société anglaise et les difficultés qu’elle rencontre. Dans cet ouvrage, elle appuie sur la difficulté de trouver un travail pour une jeune femme seule et d’en vivre décemment. Elle aborde également la question des fermières de bébés, ces femmes qui se faisaient passer pour des nourrices mais qui ne faisaient que profiter de l’argent de jeunes femmes célibataires ne pouvant élever leur enfant sans risque d’être mises au ban de la société. Je ne connaissais pas l’existence de ces fermières mais cela est cohérent avec le puritanisme de la société victorienne. L’auteur met à la fin de chacun de ses ouvrages des notes historiques qui éclairent le contexte. C’est un plus notable pour le lecteur, encore plus pour les adolescents.

L’ensemble est bien écrit et facile à lire. On passe un réel bon moment.

Pour conclure

Si vous aimez le Londres du début du XXe siècle et que vous voulez en apprendre plus sur le spiritisme de la société édouardienne, n’hésitez pas un instant à lire ce bouquin. On passe un très bon moment.

Bonne lecture à vous !


Références : HOOPER, Mary. Velvet. Paris : Les Grandes Personnes, 2012. 325p. 17€50. Traduit par F. LADD et P. DUEZ

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

3 réflexions au sujet de « Velvet de Mary Hooper »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s