Essai·Littérature scandinave

Mythes nordiques de R.I. Page

octobre-nordiqueJe suis fascinée par la mythologie quelque soit son origine. J’ai bien sûr commencé avec la mythologie gréco-romaine avec les cours de latin, puis la mythologie égyptienne mais depuis quelques temps mon regard se tourne vers le nord. Les références aux mythologies sont pléthoriques dans les ouvrages de fantasy mais pas seulement, et j’essaye de prendre le temps de chercher l’origine de ses références.

Je commence donc ce cycle sur les mythologies avec un petit ouvrage de R.I Page, Mythes nordiques, qui se penche sur la mythologie scandinave. C’est une première approche sur le sujet et j’espère approfondir mes connaissances au travers d’autres lectures.

L’histoire

R.I. Page dresse un tableau général des mythes de la Scandinavie païenne. Certains dieux m’étaient déjà familiers comme Thor, Odin ou encore Loki mais ce n’est pas le cas de tous. J’avais entendu parler de Freyia mais je ne savais pas du tout qui elle était. Par contre, de nombreuses légendes de la « matière scandinave » m’ont semblé étrangement familières.

Dans un premier temps, l’auteur présente les sources restantes de cette mythologie : l’Edda poétique, l’Edda en prose de Snorri Sturlusion et la poésie scaldique (poésie de cours). Cela donne un ensemble assez morcelé. Beaucoup de légendes ne sont pas parvenus jusqu’à nous car elles n’ont pas été mises en texte ou que les textes ont été perdus.

Ensuite, il expose son propos au travers de grands thèmes : la différence entre les Ases, les Vanes et les Rois divinisés, le duo Odin/Thor, le duo Baldr/Loki, les récits de créations et de fins du monde, dieux ou héros. J’ai ainsi appris qu’il y avait deux types de dieux : les Ases qui sont comparables à des divinités premières (Odin, Thor, …) alors que les Vanes sont des divinités plus proche des occupations du peuple (Freyr était entre autres le maître des saisons et Freyia était priée pour les affaires de cœur). Odin et Thor sont les deux Ases les plus puissants mais sont totalement différents. Thor est un dieu guerrier qui parle beaucoup au peuple, tandis qu’Odin est un dieu souverain (roi, prêtre et magicien) plus complexe. Il semble qu’Odin est reçu au fil des temps des attributions issues d’autres divinités dont on n’a plus de traces. Baldr, que je ne connaissais pas, serait un dieu de la justice, fils d’Odin alors que Loki est une créature mi-divine mi-démoniaque. Ces deux dieux se sont affrontés dans un des plus célèbres mythes nordiques, le récit de la mort de Baldr causée par Loki.

Pour finir, l’auteur offre une liste de livres à consulter pour approfondir ses connaissances. Malheureusement le livre est un peu vieux même si toujours d’actualité.

Mon avis

Ce livre est clair et bien construit. J’ai appris de nombreuses choses sur la mythologie scandinave et la religion des vikings. Parfois les allers-retours entre les différents mythes m’ont obligé à relire des passages antérieurs mais dans l’ensemble, la lecture est fluide et accessible.

D’autre part, certains motifs m’ont rappelé des passages de la « matière de Bretagne » comme celui concernant une épée mise par un dieu dans un rocher et que seul le plus fort pouvait extraire. Je ne connaissais pas de parenté entre la « matière de Bretagne » et celle de Scandinavie. Je vais aller approfondir le sujet en me tournant dans un premier temps vers la mythologie celtique dès le mois prochain.

Ce livre est avant tout une entrée en matière et l’auteur spécifie bien que les légendes de la « matière scandinave » sont encore plus complexes. Il va donc falloir lire plus si on veut en apprendre un peu plus sur le sujet.

Chose que je fais rarement et c’est un manquement de ma part, je tiens à féliciter le travail de traduction. Ce livre est traduit par Christian CLER. Le travail de recherche qu’il a dû mener pour parvenir à traduire avec justesse cet écrit est fabuleux. De plus, il nous propose des références supplémentaires en français (!) qui l’ont aidé pour sa traduction. Chapeau !

Pour conclure

Mythes nordiques est un livre qui donne envie d’en apprendre plus sur le sujet. J’ai lu une partie de ce livre en compagnie d’un petit carnet dans lequel j’inscrivais les éléments importants afin de m’y retrouver un peu. Je suis triste qu’il n’y ait pas plus de sources sur ce thème. Je vais quand même aller lire quelques références proposés dans l’ouvrage et voir s’il y en a des plus actuelles. De belles lectures en perspective !

Bonne lecture à vous !


Références : PAGE, R.I.. Mythes nordiques. Paris : Points, « Sagesse », 1993. 184 p. 7€50

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Publicités

Une réflexion au sujet de « Mythes nordiques de R.I. Page »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s