Fantasy·Littérature française·Littérature jeunesse

La passe-miroir – Christelle Dabos

juin-passe-miroirCette série/saga de Christelle DABOS devrait contenir quatre livres dont deux ont déjà été publiés chez Gallimard Jeunesse, Les fiancés de l’hiver et Les disparus du Clairdelune. Le premier tome Les fiancés de l’hiver a remporté le prix du premier roman jeunesse organisé par Gallimard, RTL et Télérama en 2013 et le prix Elbakin jeunesse en 2014. Il a également fait parti de la sélection du Prix Paul Langevin 2015.

J’ai découvert ce livre dans le cadre de mon boulot. La taille assez impressionnante du premier tome a fait que je ne l’ai pas mis dans mes priorités de lecture de l’année, à tord. J’ai donc lu le livre en juin dernier car je n’avais pas la possibilité de partir en vacances avec. Quelle belle découverte ! J’ai à peine fini le premier tome que je suis allée m’acheter le deuxième. Cela faisait un moment que je n’avais pas pris autant de plaisir à lire un livre de fantasy. Il est dans la catégorie jeunesse mais il fait parti de ces ouvrages qui s’en affranchissent largement. Pour une fois, c’était quelque chose que je n’avais pas encore lu et en fantasy, admettons-le c’est assez rare.

Je ne vais pas vous décrire le tome 2 mais seulement donner mes impressions car je ne voudrais pas gâcher le plaisir de ceux qui ne l’ont pas encore lu.

L’histoire

Ophélie est une jeune liseuse – elle peut lire l’histoire des objets en les touchant – vivant sur l’arche d’Anima, et une passe-miroir. Elle refuse de se marier à un de ses cousins (ouais ils font ce genre de choses) et passe pour une excentrique. Sa famille et les hautes instances de son arche décide de la marier à un membre du clan des Dragons de l’arche du Pôle, un certain Thorn. La rencontre ne se passe pas dans les meilleures conditions et ni l’un ni l’autre ne semble enthousiasmés par leur destin. Ophélie et sa tante partent pour la Citacielle, la capitale du Pôle afin de découvrir la nouvelle famille de la jeune fille. L’accueil est froid et Ophélie ne tarde pas à se rendre compte que cette arche n’est qu’illusion. Les raisons de ce mariage sont obscures et Ophélie va de déception en déception.

passe-miroir 2

Pour le tome 2, Les disparus du Clairdelune, Ophélie intègre la cour de Farouk afin d’être protéger des différents dangers mais cela semble compliqué pour la jeune femme et son entourage. Je ne vous en dirais pas plus.

 

Mon avis

J’ai dévoré les deux tomes en 10 jours. Le style est très agréable sans être simpliste et c’est une qualité assez rare en littérature jeunesse. Je comprend la catégorisation en jeunesse de l’ouvrage mais il en dépasse largement les frontières comme Harry Potter a pu le faire à une autre époque (la comparaison entre les 2 s’arrête là).

Je n’avais pas encore lu d’histoire qui ressemble à celle-là et cela explique en partie mon coup de cœur. La fantasy a tendance à être redondante en ce moment, les livres sur un thème à la mode se multipliant à l’infini. Cette fraîcheur est salutaire. Évidemment on retrouve des points communs avec d’autres œuvres, notamment Le château ambulant de Miyazaki pour les arches, mais l’ensemble semble nouveau. Si certains d’entre vous ont lu des livres s’approchant, je suis assez curieuse de les découvre alors n’hésitez pas à me donner les références.

Il y avait pour moi un bémol dans l’intrigue, l’histoire d’amour. Je ne suis vraiment pas une grande fan des histoires d’amour car je les trouve souvent cliché et inutile. Ici, l’histoire entre Ophélie et Thorn ne m’a pas dérangé. Elle n’est pas le nerf de la guerre et elle est bien traitée et touchante. Ce n’est clairement pas ce que j’ai préféré dans l’ouvrage mais elle ne m’a pas déplu.

Le tome 1 comme le tome 2 est centré sur les jeux de pouvoir au sein d’une cour. Les complots, les intrigues sont le nerf des deux ouvrages. Il faut réellement apprécié cet environnement pour comprendre tout l’intérêt de cet saga. Je ne sais pas si les deux prochains tomes seront dans la même mouvance mais j’attends avec impatience la suite.

Pour conclure

Ces deux livres sont mes coups de cœur de l’année. Je me suis réellement laissée emportée par cette histoire. L’héroïne est touchante sans être cul cul, le fiancé n’est pas seulement ténébreux et les personnages secondaires valent le détour.

Je ne saurais pas réellement expliquer pourquoi l’univers a autant fonctionné sur moi mais c’est le cas et ça fait du bien. Je vous conseille réellement la lecture de cette saga, c’est une perle.

Je suis impatiente d’avoir vos avis sur le sujet.

Bonne lecture !


Références :
DABOS, Christelle. La passe-miroir. Livre 1, les fiancés de l’hiver. Paris : Gallimard jeunesse, 2013. 519 pages.
DABOS, Christelle. La passe-miroir. Livre 2, les disparus du Clairdelune. Paris : Gallimard jeunesse, 2015. 551 pages.

Publicités

3 réflexions au sujet de « La passe-miroir – Christelle Dabos »

  1. Après quelques déboires face à des premiers romans estampillés jeunesse ou YA qui ont fait le buzz mais m’ont globalement un peu déçue j’avoue que j’étais un peu frileuse, surtout que pas mal de gens en parlaient comme d’une romance et que ce n’est pas non plus ma tasse de thé. Mais comme je vois passer de plus en plus de chroniques élogieuses de la part de lecteurs aux attentes différentes, je pense que je me laisserai tenter à l’occasion. J’aime par contre beaucoup le trait de la couverture.

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai eu la chance de ne pas avoir lu trop de critiques sur les livres avant de les lire. La surprise a donc été totale.
      Les deux couvertures et les quelques illustrations intérieures sont vraiment très belles. L’artiste derrière ces dessins est Laurent Gapaillard si tu veux te renseigner sur ce qu’il fait.

      J'aime

  2. J’ai lu le premier tome et j’ai bien aimé, mais c’était loin d’être un coup de coeur. Avec tous les éloges qu’on entend, je m’attendais à beaucoup mieux. Le tome 2 est dans ma PAL, j’ai hâte de le sortir quand même, surtout que tout le monde dit qu’il est mieux ! 🙂

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s