Lectures communes·Littérature jeunesse·PAL·SF

Bilan d’avril et PAL de mai

Le mois d’avril fut riche en évènement pour moi. Je suis allée à deux festivals : Quais du Polar à Lyon et Nice Fiction à Nice (chronique à venir, promis), et surtout je suis surchargée de taf ce qui n’aide pas. Je n’ai donc chroniqué que deux livres ce mois-ci même si j’en ai lu 9. Des chroniques sont donc à venir ce mois-ci même si ça risque d’être compliqué avec le taf. En juin, le rythme devrait être plus calme (j’ai hâte).

Bilan de mes lectures d’avril

Voilà mon petit bilan du mois d’avril pour commencer. Soyons honnête, je n’ai pas entièrement tenue ma PAL. Deux des livres d’avril se retrouvent dans ma PAL de mai : Inner city de Jean-Marc LIGNY et The Curious Incident of the dog in the night-time de Mark Haddon. Ils sont donc ma priorité du mois.

Dans l’ensemble, ce mois d’avril est en demi-teinte. J’ai découvert la saga Hunger Games de Susanne COLLINS et ce fut une bonne surpris. Je ne dit pas que c’est révolutionnaire mais dans l’ensemble cette trilogie vaut le coup et j’ai trouvé très intéressant le rapport au corps qui est développé dans les livres et qui malheureusement passe à la trappe dans les adaptations cinématographiques. Je vous prépare un article sur le sujet qui risque d’être un peu plus long que d’habitude. Je vous promets rien pour ce mois-ci mais d’ici juin, il aura vu le jour.

avril-hungergames

J’ai également découvert la suite des aventures dHercule Poirot par Sophie HANNAH. Et si cette reprise n’est pas extraordinaire, elle a l’avantage de respecter le canon et les personnages. J’attends donc de voir le prochain tome qui devrait paraître au mois de septembre.

Il y avait également dans cette PAL d’avril quelques ouvrages de littérature jeunesse :

avril-linhLa petite fille de Monsieur Linh de Philippe CLAUDEL
#exil #amitié #amour

Ce livre raconte l’histoire de l’exil de Monsieur Linh et de sa petite fille, puis de sa rencontre avec un vieux monsieur qui vient de perdre sa femme. C’est l’histoire d’une amitié entre deux hommes qui ne parlent pas la même langue mais qui arrivent à se comprendre.

L’histoire est touchante et les thèmes abordés ne sont pas évidemment et sont en écho avec la crise actuelle des migrants. Elle aborde cette question sociétale sous un autre angle, celle de l’individu qui n’avait pas envie de partir de chez lui mais qui n’a pas eu le choix. Très belle histoire.

avril-3soeurs Les trois sœurs et le dictateur d’Élise FONTENAILLE
#famille #dictature #révolution #femme

Ce court roman raconte l’histoire vraie des trois sœurs Mirabal en République dominicaine pendant la dictature de Rafael Trujillo (1930-1961). Au travers des yeux de Mina, jeune californienne et petite-fille de Minerva Mirabal, et du récit de la seule grande-tante encore vivante, nous découvrons le destin de ses 3 sœurs qui avaient choisi de se battre contre le régime dictatorial en place. Malheureusement, l’histoire se finit mal pour ses 3 sœurs qui sont assassinées le 25 novembre 1960.  Un an plus tard, le dictateur tombe. C’est en leur hommage que la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes a lieu un 25 novembre.

L’histoire est touchante et c’est un pan de l’histoire que je ne connaissais pas du tout. C’est une bonne chose que de le faire découvrir aux ados.

Ma  avril-made Louis ANTAGANA
#Afrique #enfant-soldat #amour #école

Ma raconte l’histoire de Félix et de sa mère dans leur village en pleine forêt tropicale camerounaise. On découvre aussi Jonah, un homme de l’âge de la mère de Félix qui est parti vivre en Europe puis est revenu. Il sait lire et essaye de l’apprendre à Félix car l’école du village est sans instituteur. Félix en découvrant les histoires de Jonah rêve de partir découvrir le monde. Puis Félix rencontre Magali, une jeune fille qui est arrivée dans le village depuis peu, personne ne sait d’où elle vient ou qui elle est.

Dans ce court roman, on découvre des problématiques complexes et importantes : l’instruction dans les villages isolés d’Afrique, les enfants-soldats, … Un joli roman qui éclaire de manière intéressante des questions que les ados ne se posent pas toujours, à tord.

La sélection jeunesse de ce mois-ci était une jolie réussite. Cela fait toujours plaisir de découvrir des auteurs qui essayent de faire passer des messages aux ados sans les prendre pour des débiles et sans simplifier outre mesure leur style.

mars-kallocaineJe ne vous parlerai pas ici de Kallocaïne de Karin BOYE (lecture de mars, finie en avril) car je vais vous écrire un petit article dessus. Ce sera le premier d’une série sur les dystopies. En tout cas, je n’ai pas été déçu par le livre même si j’ai eu un peu de mal à rentrer dedans.

Et enfin mes deux déceptions du mois :

  •  L’homme chauve-souris de Jo NESBO : ce thriller ne m’a pas emballé du tout. Le seul point positif que j’y ai vu : le développement autour de la société australienne et de la question aborigène. Une chronique est prévue pour ce mois-ci afin que je développe un peu plus le sujet.
  • Ensemble, c’est tout d’Anna GAVALDA : j’ai déjà écris une chronique dessus, je ne vais pas encore m’épancher sur le sujet.

Ma PAL du mois de mai

PAL mai

C’est reparti pour un mois ! Cette fois-ci, je me suis préparée une sélection de 9 livres (again). Soyons honnête dès le départ, je ne pense pas tenir ma PAL ce mois-ci mais je vais quand même tenter le coup. Il est possible que je fasse partie d’un jury de concours de nouvelles (niveau collège). Si c’est le cas, je risque de diminuer cette pauvre PAL.

Petite présentation de cette PAL :

En littérature jeunesse, la sélection est assez hétéroclite et ne devrait pas être trop décevante. Pour commencer, les Autodafeurs tome 1 de Marine CARTERON est une sélection du prix des Incorruptibles (concours lecture collège-lycée) qui a beaucoup plu. Il a également reçu de nombreux prix. Il semble être question de sociétés secrètes. J’attends de voir. Ensuite, vient L’élite tome 1 de Joëlle CHARBONNEAU. Encore une dystopie, je ne sais pas trop ce que ça peut donner. On verra bien. Puis un classique, Matilda de Roald DAHL. Je suis totalement passée à côté de Roald Dahl dans ma jeunesse et j’essaye maintenant de combler mes lacunes. Un roman sur la 2e guerre mondial et la shoah : L’ami retrouvé de Fred UHLMAN. Et pour finir, No pasaran, le jeu de Christian LEHMANN. C’est un roman sur la réalité virtuelle, les jeux vidéos et surtout la guerre. Je vous en dirai plus le mois prochain.

La sélection des Lectures communes pour le mois de mai est le Parfum de Patrick SÜSKIND. J’ai déjà lu ce livre et je l’ai beaucoup aimé. J’espère que cette relecture ne sera pas source de déception.

Petit plaisir personnel : le tome 1 des Magiciens de Lev GROSSMAN. J’ai regardé la série Magicians qui a été diffusée à partir de janvier. J’ai été assez intriguée par l’univers développé et j’ai eu envie d’en savoir plus d’où ma lecture. En effet, la série est une adaptation des romans de Lev Grossman. Je ne m’attends pas à grand chose mais je suis curieuse.

Une autre découverte : Vermillon Sands de James BALLARD. Son roman IGH ou High Rise vient d’être adapté au cinéma avec Tom Hiddleston. J’ai voulu me procurer le livre pour voir ce que cela pouvait donner mais impossible de le trouver. Enfin si j’ai trouvé un exemplaire en anglais mais il y avait une image du film sur la couverture et je n’aime pas les livres avec des images du film sur la couverture. Du coup, je me suis rabattue sur un autre ouvrage de l’auteur, Vermillon Sands. Ce n’est pas un roman mais un recueil de nouvelles prenant place dans le même décor et écrites entre 1950 et 1970. Il s’agit de SF, de nouvelles d’anticipation. Je ne sais pas du tout à quoi m’attendre.

Échecs du mois d’avril : je rajoute à cette PAL mes deux échecs du mois d’avril, Inner City de Jean-Marc LIGNY et The Curious Incident of the Dog in the Night-Time de Mark HADDON. Ils font parti de mes priorités.

Voilà pour la PAL un poil ambitieuse de ce mois.


Les articles à venir

  • une chronique sur L’homme chauve-souris de Jo NESBO
  • une chronique sur Kallocaïne de Karin BOYE (la première d’une série sur les dystopies)
  • un article un peu plus poussé sur la saga Hunger Games (il rentre aussi dans la série dystopie)
  • une critique du Parfum de Patrick SÜSKIND
  • une critique des Magiciens de Lev GROSSMAN
  • un article sur le festival Nice Fiction

Ceux sont les articles que je suis sûre d’écrire. J’espère pouvoir tous les écrire ce mois-ci mais je n’en suis pas sûre.

Pleins de beaux objectifs pour ce mois de mai, j’espère en être à la hauteur. En attendant bonne lecture !

Publicités

2 réflexions au sujet de « Bilan d’avril et PAL de mai »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s