Lectures communes·Littérature française

Ensemble, c’est tout d’Anna Gavalda

gavaldaAprès une disparition de 15 jours me revoilà sur le blog pour la critique de la Lectures Communes de La Critiquante du mois d’avril que je devais publier la semaine dernière (sorry pour cette absence, trop de travail). A la différence des mois précédents, j’ai choisi le deuxième livre proposé d’Anna Gavalda : Ensemble, c’est tout.

Je n’avais pas encore lu de livre de Gavalda mais j’en avais entendu parler, en bien et en mal. Cette lecture était l’occasion de me faire un avis sur le sujet. Mon avis est plutôt mitigé mais j’ai été déçue. Une vague impression de m’être fait avoir que je n’ai pas réellement apprécié.

L’histoire

Ensemble, c’est tout est l’histoire de quatre destins solitaires et brisés qui se croisent : Camille, Philibert, Franck et Paulette. Leurs histoires se percutent et forment une belle amitié, ils se reconstruisent une famille, un cocon.

Camille vivote dans sa chambre de bonne en faisant des ménages dans des bureaux. Elle dessine merveilleusement bien mais n’y arrive plus. Elle a des problèmes de poids.

Philibert est un aristocrate qui squatte un appartement dans l’immeuble de Camille pour qu’un de ses cousins ne le récupère pas. Il vend des cartes postales et se nourrit de l’histoire aristocratique de la France.

Franck est un cuisinier, fan de moto. Il vit en colocation avec Philibert qu’il ne comprend pas vraiment. Il est décrit comme un peu rustre.

Paulette est une vieille dame qui vit seule à la campagne. C’est la grand-mère de Franck. Elle perd un peu la tête mais c’est surtout le physique qui ne tient plus mais elle refuse d’abandonner sa maison à la campagne.

Le livre raconte la rencontre de ses quatre personnages, l’évolution de leur relation, leur vie en commun et la manière dont ils se sauvent mutuellement.

gavalda filmA cette belle histoire d’amitié se rajoute une histoire d’amour entre Camille et Franck qu’on voit arriver assez rapidement. Ce sont leurs histoires qu’on nous montre le plus.

Mon avis

L’histoire d’amitié est belle et agréable. La relation entre Philibert et Camille est super, idem pour Camille et Paulette. Mais franchement, est-ce que c’était vraiment utile d’y mettre une histoire d’amour niaise et assez fade ? C’est ce point là qui m’a déçu. On me promet une histoire d’amitié super et on vient une histoire d’amour inutile. Cela m’a profondément agacé. Je suis donc allée me renseigner car à mes yeux il y a un truc qui ne collait pas. Pour information, Ensemble, c’est tout devait être simplement une histoire d’amour entre Camille et Franck mais Anna Gavalda s’est attachée à ses personnages secondaires, Paulette et Philibert, et a donc décidé de développer leurs histoires. Je pense que j’aurais été moins déçue si on m’avait vendu ça comme une histoire d’amour assez banale.
Il reste qu’à mes yeux l’histoire d’amitié développée dans le livre est plus prometteuse que l’histoire d’amour entre Camille et Franck.

Mis à part ce grand bémol, j’ai eu du mal avec les personnages qui frisent parfois le cliché : l’aristo coincé fan d’histoire des grands de France, l’artiste maudite, le cuisinier rural et rustique et la grand-mère un peu fol.

L’écriture est très fluide, le livre se lit bien mais c’est assez inégal. Anna Gavalda enchaîne des moments très beaux et forts et d’autres qui font un effet parpaing dans la mare et qui paraissent totalement déplacés et c’est dommage. Je passerai sur les quelques remarques sexistes qui m’ont profondément agacées.

Pour conclure

J’ai été déçue par le roman. Enfin, je suis surtout vexée comme un pou à propos de cette histoire d’amour. Ce n’est pas un livre que j’ai réellement apprécié. Pour autant ce n’est pas un mauvais livre. Il se laisse lire facilement, l’histoire est entraînante.

Je vois les bons côtés du roman mais je n’y ai pas accroché. J’attends votre avis sur le sujet !

On se retrouve bientôt (promis !) pour un nouvel article soit sur le festival Nice Fiction qui a eu lieu ce week-end, soit pour un article sur la saga Hunger Games (je devais lire seulement le tome 1 mais j’ai lu la trilogie en entière).


Références : GAVALDA, Anna. Ensemble, c’est tout. Paris : J’ai lu, 2015. 574 pages. 8,50 €

Publicités

9 réflexions au sujet de « Ensemble, c’est tout d’Anna Gavalda »

  1. C’est un roman qui a énormément plu à ma femme, mais j’hésite à me lancer dans cette lecture. Lire un avis négatif n’est pas une mauvaise chose. Je le lirai en gardant en tête qu’il n’est pas forcément extraordinaire.
    Merci pour ta chronique !

    Aimé par 1 personne

  2. Merci pour cet article ! Je me rappelle avoir ressenti la même chose à la lecture de ce livre : super histoire d’amitié, mais pour l’amourette, franchement un peu superflue. C’était il y a déjà quelques années et j’avais passé outre assez facilement – mais je pense que maintenant ça m’agacerait davantage !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s