Festival·Polar

Quais du Polar

lyon
Vue de Lyon depuis Fourvière

J’ai eu la chance de passer mon week-end à Lyon pour la 12e édition du festival Quais du Polar. Pour ceux qui ne connaissent pas, Quais du Polar est un festival littéraire consacré au polar, thriller, et autres joyeusetés du même genre. Il se déroule à Lyon sur 3 jours, en général fin mars ou début avril.
Outre le fait que j’adore Lyon, le festival est vraiment cool. L’ambiance est agréable. Toute la ville vit au rythme du polar pendant 3 jours. Il y a des conférences autour du polar à l’Hôtel de ville et à la Chambre du commerce, une grande librairie dans la salle principale de la Chambre du commerce.

librairie centrale
La grande librairie

Les musées se mettent également de la partie, en proposant des expositions à thèmes et il y a également la fameuse enquête.

L’enquête

« Le mercredi 23 mars 2016, une statue antique est découverte par des archéologues lors de fouille préventive pour la construction d’un parking. A 21h de ce même jour, la statue a disparue, volée. Gasparine Picpus, archéologue au musée gallo-romain de Lyon nous demande de l’aider à la retrouver. Elle a délimité le terrain à 3 suspects : Octavie Labrèche, Quintilia Desroses et César Burger. »

Nous devons donc résoudre cette énigme à l’aide d’un carnet comportant notre itinéraire et quelques indices. Chaque participant se ballade d’étape en étape afin de démasquer le coupable. Cette année, l’enquête partait du musée gallo-romain sur la colline de Fourvière et nous amenait jusqu’à l’Hôtel de Ville sur la presqu’île. Le but de cette enquête est avant tout de s’amuser tout en visitant de nouveaux coins de la ville. Les lieux de l’enquête se déplacent chaque année nous permettant de découvrir d’autres lieux. Ce fut une belle ballade de 3h de marche.

Je suis assez fière de moi, j’ai trouvé toutes les bonnes réponses mais je n’ai malheureusement pas été tirée au sort pour gagner un lot. Une prochaine fois peut-être…

L’autre raison pour venir à ce festival est la multitude de conférences qui ont lieu du vendredi après-midi au dimanche après-midi.

Les conférences

Je n’ai pu assister qu’à deux conférences cette année. Je suis arrivée le samedi midi et il fallait que je fasse l’enquête. J’ai choisi des thèmes très différents : le policier britannique et la magie noire.

Hotel de ville
Salle de l’Hôtel de ville

La première conférence, intitulée « Black attack sur l’Union Jack : focus britannique, 2. les figures« , avait lieu dans la salle principale de l’Hôtel de ville. Un cadre fort sympathique, j’avoue. Cette conférence portait sur les figures de la littérature anglaise qui sont reprises par les auteurs de polar aujourd’hui. Les propos étaient centrés sur Sherlock Holmes (again), Jack l’Éventreur, Hercule Poirot, James Bond et l’espionnage. J’ai ainsi appris qu’un nouveau Poirot était sorti, Meurtres en majuscules par Sophie Hannah (je devrais écrire une petite critique dans la semaine), qu’Anthony Horowitz avait repris James Bond. C’est toujours intéressant de découvrir des auteurs et leur point de vue sur leurs livres. Le problème est que je ressors de ce genre d’évènements avec une PAL qui se rallonge dramatiquement. J’ai été intriguée par deux livres lors de cette conférence : la reprise de Poirot par Sophie Hannah car je suis un peu une inconditionnelle d’Agatha Christie et un livre sur Jack l’Éventreur mais du point de vue d’une victime, Retour à Whitechapel de Michel Moatti. J’ai bien aimé la façon dont il a parlé de son roman. Il a voulu s’intéresser à Jack the Ripper mais surtout à l’époque et les lieux où cela s’est déroulé. De plus, il est allé voir dans les archives pour avoir des informations complémentaires. Sa démarche d’investigation m’a séduite, je vous dirai si c’est aussi le cas du roman.

La deuxième conférence à laquelle j’ai assisté était multinationale et au thème alléchant : « Magie noire : légendes, rites et croyances dans le polar« . J’étais assez curieuse de savoir de quoi on allait bien pouvoir me parler. Quatre auteurs étaient présents : Kangni Alem (togolais) pour son livre La légende de l’assassin,  Alexis Ragougneau (français), Dolores Redondo (espagnole) et John Connoly (irlandais). Toutes les questions de la journaliste étaient centrées sur les forces spirituelles et le fantastique et notamment l’intérêt d’apporter de l’irrationnel dans un polar qui s’appuie plutôt sur le monde réel et donc le rationnel. Les échanges étaient intéressants. Heureusement on avait des casques pour la traduction et d’ailleurs félicitations aux interprètes qui travaillaient en temps réel. Un boulot génial ! Lors de cette conférence, j’ai été particulièrement marquée par le livre de Kangni Alem qui tourne autour du vaudou (je l’ai acheté). Il expliquait justement que le vaudou est une croyance toujours en pratique au Togo et qu’il fait parti de la vie de tous les jours. J’ai vraiment été intriguée par ce que peuvent être ces croyances et j’espère en apprendre un peu plus en lisant son roman. Je vous tiendrais au courant évidemment.

Si vous voulez découvrir certaines des conférences qui ont eu lieu lors de ce festival, Quais du polar les a enregistrées. Vous pouvez donc les réécouter ici.

Ah et un conseil également, il y a beaucoup d’attente pour certaines conférences. Si vous avez les moyens (30€) vous pouvez devenir adhérent et ainsi réserver votre place à l’avance. En plus ça aide le festival à continuer et ils vous donnent un livre et des goodies.

Pour conclure, j’ai passé un super week-end et je conseille ce festival à tout le monde même si vous n’êtes pas un grand amateur de polar. C’est un moyen idéal pour découvrir le genre et c’est gratuit. Par contre méfiez-vous, la grande librairie est un lieu de perdition ! J’ai réussi à me réfréner mais cela a été très compliqué !


A partir de maintenant, je vais essayer de tenir le rythme de deux articles par semaine mais je ne sais pas encore si je vais y arriver. On verra bien. En tout cas, si vous avez des festivals littéraires à ne pas louper, je suis toute ouïe.

Publicités

9 réflexions au sujet de « Quais du Polar »

    1. J’adore les conférences aussi.Je vais au Nice Fiction le weekend prochain, il y a pas mal de conférences intéressantes aussi. Ils ont une chaîne Youtube pour les retransmettre apparemment. Je suis assez impatiente de voir ça.
      Merci pour le retour.

      Aimé par 1 personne

  1. Merci pour ce compte-rendu ! Je ne connaissais pas du tout, mais ça donne envie d’y aller. Les conférences ont l’air d’avoir des thèmes vraiment intéressants, et c’est super ce jeu de pistes. Bravo d’avoir tout trouvé !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s